Quand faut-il faire l’entretien de sa chaudière ?

En tant que matériel faisant parties des plus indispensables dans la maison, la chaudière nécessite une attention particulière, surtout quand il s’agit de son entretien. En cas de défaillance, les désagréments occasionnés peuvent être multiples, que ce soit sur les besoins du quotidien ou pour sur le plan législatif. D’où l’importance de savoir à quel moment il faut effectuer l’entretien du matériel de chauffage.

L’entretien du chauffage prescrit par la loi

Il faut avant tout savoir que la législation française a établi une fréquence d’entretien annuelle pour les chaudières. C’est une obligation pour chaque ménage de le respecter. Cette contrainte découle du décret relatif à l’entretien annuel des chaudières et qui est en vigueur depuis l’année 2009. De ce fait, nul n’est sans savoir que son système de chauffage fait l’objet d’un contrôle strict. Plusieurs objectifs sont mentionnés dans l’instauration de ce dispositif de suivi.

Le premier est la garantie sur le plan sécuritaire et préventif au sujet des risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Incolore et inodore, son inhalation peut provoquer des accidents domestiques, dont certains cas se sont soldés par la mort des occupants. Le second avantage dans l’ entretien de chauffage   est l’économie d’énergie qu’un matériel en bon état de marche fait bénéficier. Selon les prescriptions législatives, ce serait de l’ordre de 8 à 12 % d’économie sur une consommation moyenne. À cela, s’ajoute la prévention d’éventuelles pannes. Comme gage d’une maintenance rigoureuse, le contrôle annuel n’est pas à négliger.

Les périodes de l’année où le chauffage nécessite un entretien

Outre les entretiens annuels faits par les techniciens chauffagistes, il ne serait pas de trop de prévoir des contrôles en période de forte utilisation. C’est le cas durant l’hiver. L’eau chaude est particulièrement prisée en ces temps, et ce, à toutes les heures de la journée et en soirée. Pour cette raison, mieux vaut prévoir un entretien technique de la chaudière en dehors de contrôle annuel obligatoire. À noter que ce contrôle technique est à laisser aux mains de professionnels afin d’avoir les garanties sur un suivi rigoureux de l’état du chauffage. D’où l’intérêt de solliciter les services d’un chauffagiste qualifié pour effectuer le travail.

Il faut aussi établir un programme d’entretien de plus en plus fréquent au fur à mesure des années. C’est-à-dire qu’il est conseillé d’avoir un œil attentif surtout pour une chaudière qui commence à avoir de l’âge. C’est d’autant plus important avec la plupart des appareils ménagers qui possèdent une durée déterminée. Les risques de défaillance ainsi que l’émanation de gaz nocif sont pour cela à prendre en compte.

D’autres informations complémentaires concernant l’entretien de la chaudière

Les entretiens de chaudière sont à faire en été. La raison est que durant cette période, l’appareil n’est pas trop sollicité, contrairement à l’hiver. De plus, il est facile de trouver un créneau pour cela. Les chaudières en bois ne sont pas exemptées. D’ailleurs, c’est le cas pour tous les types de systèmes de chauffage domestique sauf que pour le bois, deux ramonages obligatoires sont inclus dans les entretiens.

Il existe aussi la prime entretien chaudière. On peut en bénéficier dans le cas d’une rénovation énergétique où le système de chauffage doit faire l’objet d’un remplacement. Dans ce cas-là, une aide financière peut être sollicitée auprès de l’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *