Poêles et chaudières à biomasse pour des chauffages alternatifs

Poêles et chaudières à biomasse

Pour réduire la consommation d’énergie et pour l’impact environnemental d’une maison, il est recommandé d’investir dans les systèmes de chauffage alternatifs et écologiques. À titre d’information, l’utilisation d’un chauffage et de l’eau chaude représente la moitié des dépenses énergétiques d’un ménage.

Le système de chauffage alternatif en quelques mots

Il s’agit de chauffage qui est alimenté par des énergies propres et renouvelables. Ce système se compose en deux parties bien distinctes. D’une part, il peut produire de la chaleur par l’utilisation d’énergie, et d’autre part, il permet de distribuer la chaleur dans l’ensemble. Dans les deux cas, ce système alternatif peut offrir des solutions d’installations qui sont à la fois durables et économiques. Par ailleurs, sachez que pour produire de la chaleur, il n’utilise pas de gaz toxiques qui peuvent être nocifs pour la santé et l’environnement.

Tout savoir sur les poêles et les chaudières à biomasse

Pour faire fonctionner ces appareils, vous avez besoin d’utiliser des combustibles naturels qui s’avèrent être une source d’énergie inépuisable. On compte, entre autres, des déchets agricoles, des noyaux d’olives, des coquilles de noix ou de brindilles provenant des bois. Écologiques, efficaces et économiques, ces résidus sont dotés d’un grand pouvoir calorifique et d’une odeur généralement neutre. De plus, les cendres issues de la combustion pourront encore être utilisées comme engrais pour les plantes. Outre cela, il faut savoir que les poêles et les chaudières à biomasse nécessitent un investissement considérable, mais celui-ci sera très rentable. En effet, ils vous permettront de réaliser des économies non négligeables.

Les atouts des poêles et des chaudières à biomasse

Ces appareils ont l’avantage d’être plus écologiques que les chaudières qui utilisent les énergies fossiles. En principe, ils n’émettent pas de gaz carboniques qui sont responsables des phénomènes d’effet de serre. Hormis cela, ces chauffages alternatifs sont plus économiques, car en plus de vous procurer de meilleurs rendements, ils offrent une plus haute teneur énergétique. La plupart de ces appareils sont également dotés de nombreuses fonctions qui peuvent être automatisées. En outre, les poêles et les chaudières biomasse sont éligibles au crédit d’impôt, à la prime d’énergie ainsi qu’aux diverses subventions comme l’éco prêt taux zéro…

Quelques inconvénients de ces appareils

Vous devez savoir qu’un poêle et chaudière biomasse dispose d’un système assez encombrant. En effet, ces appareils nécessitent un grand espace de stockage qui doit contenir la chaudière et le silo de combustible. Il est donc indispensable d’avoir un espace suffisant dans sa demeure pour bien les mettre en place. À part cela, les fournisseurs qui proposent la vente de ces dispositifs ne sont pas encore très nombreux. Si vous effectuez vos commandes, les délais de livraison sont généralement plus longs. Par ailleurs, la chaudière biomasse a une puissance égale qu’une chaudière à gaz. Par contre, elle a un coût plus élevé. L’achat du combustible doit aussi se faire fréquemment si vous n’avez pas d’espace de stockage.

Zoom sur le prix d’une chaudière à biomasse

Le coût de la chaudière biomasse ainsi que son installation peut aller de 10 500 euros à 21 000 euros pour une puissance moyenne de 20 kW. Concernant son équipement, il est envisageable d’opter pour une chaudière multicombustible qui peut être encore plus onéreuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *