Connaitre les matériaux indispensables dans la construction

matériaux indispensables dans la construction

Vous devez savoir que le choix des matériaux de construction a un grand impact sur la bonne réalisation du chantier. Si vous voulez découvrir les incontournables, trouvez ici une liste non exhaustive.

Les matériaux les plus utilisés dans la maçonnerie

Le parpaing : pour construire un mur, celui-ci figure parmi les plus indispensables, car il n’est pas cher, et est résistant. En effet, ces blocs de béton industrialisés sont solides et légers. De plus, ils contribuent au respect de l’environnement, avec un meilleur bilan d’énergie grise.

La brique : il s’agit d’un matériau plein ou creux qui est aussi très utilisé pour sa solidité et son excellente isolation thermique. Grâce à son côté esthétique, ce matériau ancestral naturel généralement fait à base de terre cuite peut être utilisé sur la façade sans revêtement.

La brique monomur : destiné à la construction d’un mur, ce type de brique est reconnu pour sa bonne performance énergétique. Pourtant, sa pose nécessite un certain savoir-faire.

La pierre naturelle : résistant, ce matériau donnera à la construction un aspect traditionnel. Toutefois, il faut savoir qu’il est difficile de le mettre en place, et est plus onéreux que les autres matériaux de construction.

Le béton : ce mélange de sable, de gravier et de ciment est très utilisé dans la maçonnerie. À noter qu’on le trouve dans tous les types de chantiers, car il est souvent coulé pour réaliser des fondations.

La botte de paille : celle-ci provient en principe des déchets agricoles, surtout l’avoine, le blé, l’orge, etc. Elle est très utilisée pour édifier les murs et pour réaliser l’isolation des parois.

Les matériaux incontournables dans la toiture

La tuile : ce matériau de couverture fabriqué généralement en terre cuite s’avère être le plus courant pour les maisons hexagonales. Il est solide et procure de nombreux modèles, formes et couleurs qui permettent en plus d’enjoliver la toiture.

La toiture végétalisée : ce matériau composé de terre ou de couche végétale naturelle qui est aussi appelé toiture végétale, toit vert ou encore écotoit est conçu pour les toits plats ou à faible pente. Avant de le mettre en place, des autorisations sont indispensables. Il est doté de bonnes capacités de filtration et d’épuration naturelle qui diminue les apports massifs d’eau de pluie dans les égouts. Il contribue également à la régulation de l’atmosphère en atténuant le taux de CO2 avec la photosynthèse.

L’ardoise : cette pierre naturelle élégante est très résistance aux intempéries. Grâce à sa texture non poreuse, incombustible et insensible au gel, elle s’avère être un bon investissement pour les personnes qui recherchent la durabilité. Les ardoises de bonne qualité peuvent en effet durer jusqu’à 15 ans. Toutefois, il faut savoir que ce matériau demande une charpente assez robuste.

Le chaume : combustible et étanche, il peut être composé de blé, de seigle ou de roseaux. En plus d’assurer la couverture de la maison, ce matériau offre une bonne isolation phonique et thermique. Par contre, pour maintenir son étanchéité, il est indispensable de l’entretenir tous les 3 à 5 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *